Le centenaire du chapeau haut de forme (1896)


Article sur le centenaire du chapeau haut de forme paru en 1896.


Titre Le centenaire du chapeau haut de forme (1896)
Description 8 pages numérotées de 138 à 144, sous couverture cartonnée portant le titre manuscrit. Plusieurs illustrations en noir et blanc. Article extrait de La revue des revues du 15 octobre 1896. Provenance: Archives d'André de Fouquières.
Etat Bon état.
Dimensions 250 x 165 mm
Edition La revue des revues, 15 octobre 1896

  • En savoir plus

      André de Fouquières (1874-1959) fut considéré comme l'arbitre des élégances durant la première moitié du XXème siècle. Il collabore notamment à plusieurs revues d'avant-guerre comme la Guirlande, Nos élégances ou encore Monsieur ainsi qu'à des maisons de luxe comme la maison Rigaud pour la production de catalogues. En 1939, il était chroniqueur à Candide, à Eve, à l'Art et la Mode ou encore à Adam. Il fut le correspondant en France de journaux étrangers comme The Spur, Spectator, Haagsche post, l'Eventail, El Hogar, etc. Ses thèmes favoris étaient l'élégance, le snobisme, la courtoisie, l'art de vivre et Paris. Dans cinquante ans de panache, il revient sur sa vie guidée par l'idée que "l'élégance et les bonnes manières entraînent des qualités de courtoisie et d'honneur qui restent de belles vertus françaises, cet esprit chevaleresque, cette noble folie de la vertu qui n'est pas éteint chez nous mais reste perpétuellement menacé". Sa devise: "D'honneur toujours plus fou qu'hier".

      Le centenaire du chapeau haut de forme a été annoncé en Angleterre dans le très sérieux Journal des Débats. L'origine géographique et la paternité de l'invention du chapeau haut de forme fait néanmoins débat. L'article de la revue des revue revient sur l'histoire de ce couvre-chef.

  • détails du produit

    • variante: Le centenaire du chapeau haut de forme (1896)
    • disponible: 0
    • type de produit: Livre