Devambez, Achevé d'imprimé par de Valerio pour PAN l'Annuaire du Luxe (1928)

90 €

Bon exemplaire de la planche correspondant à l'achevé d'imprimé de l'ouvrage PAN, l'annuaire du luxe que Paul Poiret publie en 1928. La composition de cette planche célébrant l'imprimeur Devambez est de de Valerio.

Titre Devambez, Achevé d'imprimé par de Valerio pour PAN l'Annuaire du Luxe (1928)
Type Estampe
Description

1 feuillet imprimé en noir, gris et bleu.

Etat Bon état, jaunissement en marges.
Dimensions 310 x 240 mm
Edition Paris, Devambez pour Paul Poiret, 1928

Pan, l'annuaire du luxe de Paul Poiret réunit la majorité des grands noms de commerce de luxe de l'époque (tailleurs, chapeliers, cannes, bottiers, couturiers, lingerie, fourrures, bijoux, la table, orfèvrerie, primeur, vins, fleurs, galeries, photographes, pharmaciens, restaurants, hôtels, cabarets, voyages, sports, bagages, plages, chevaux, chasse, pêche, etc.). Publié et conçu par Paul Poiret, il est illustré de 115 planches en noir et en couleurs par les plus grands artistes contemporains dont Bellaigue, L. Boucher, Cocteau, Mlle Colin, Crozet, La Jarrige, Deluermoz, dufy, Dupas, Yan B. Dyl, Fau, Foujita, Gus Bofa, Edy Legrand, Libiszewski, Charles Martin, Mourgue, Sem, Touchagues, Valerio, Van Moppès, etc.

"Le dernier livre que j'ai édité était un album de publicité qui fut très remarqué : l'annuaire Pan : il s'adressait à toutes les industries et commerces de luxe, il avait été créé dans la joie, comme toutes les bonnes choses, et il avait donné prétexte à la réunion hebdomadaire de tous les meilleurs artistes dessinateurs de l'époque qui déjeunaient chez moi le mercredi. Alors on confiait à chacun une énigme de publicité : il s'agissait de vanter d'une façon imprévue et définitive les graines d'élite de Clause, les complets du tailleur O'Rossen, et les précieuses trouvailles de l'antiquaire Bensimon. Martin, Dignimont, Touchagues, Lucien Boucher, Oberlé, Pierre Fau, Eddy Legrand, Plaubert, Georges Delaw, Camille Bellaigue, Van Moppes et l'animalier Delhuermoz étaient des fidèles habitués. Quelques-uns d'entre eux qui n'étaient pas encore connus ont trouvé leur voie à cette occasion. L'album Pan fut répandu non seulement dans la clientèle qu'il visait mais tous les amateurs d'art et les bibliophiles en réclamaient un exemplaire. Il sera exhumé quelque jour et deviendra la formule d'un nouveau magazine". (En habillant l'époque).

Recently viewed