Caroline Reboux - Portrait de Lucienne Rabaté par Ernst Förster (1928)

750 €

Tirage argentique d’époque d'une photographie réalisée par le photographe Viennois Ernst Förster de l'atelier Adèle représentant la modiste parisienne Lucienne Rabaté en 1928. Lucienne Rabaté dirige alors la maison Caroline Reboux.

Fondé en 1862, le studio Adèle qui porte le nom de la fille du fondateur Adèle Perlmutter est alors situé en 1928 au 19 Graben. 

Type Photographie
Edition Vienne, Ernst Förster, 1928
Description

Tirage argentique d’époque monté sur carton. signé et daté au crayon sous l'image. Cachet du photographe Ernst Förster de l''Atelier Adèle au verso. 

Provenance: collection Lucienne Rabaté.

Etat Bon état.
Dimensions 210 x 150 mm ; 310 x 230 mm (support)

Edmonde Charles-Roux dans sa biographie consacrée à Chanel, L'Irrégulière évoque ainsi Lucienne Rabaté qui apprend à Chanel l'art des chapeaux en 1909 : "Soumise très jeune au dressage de "premières" exigeantes, formée à la dure école des ateliers parisiens, Lucienne était une vraie professionnelle. Elle avait gravi, un à un, les échelons d'un métier qui avait fait de la jeune apprentie en sarrau, astreinte aux tâches les plus humbles, une apprêteuse, puis une garnisseuse, puis une "aide-seconde", sa sébile d'épingles à la main, courant sans trêve de l'atelier, au salon où trônait la cliente que l'on s'évertuait à satisfaire, et enfin une "petite-première", espèce humaine autorisée à assister en silence à la cérémonie de l'essayage et même à être celle qui, puisant dans le grand panier aux parures, présentait aux officiantes aigrettes et oiseaux de paradis, destinés à enrichir ces tableaux de chasse qu'étaient les chapeaux." 

Vus Récemment