Paul Poiret - Les Purs Cent tirent les rois, invitation illustrée de Guy Arnoux (1924)

390 €

Invitation de Paul Poiret intitulée Les Purs Cent tirent les rois pour un évenement que le couturier organise le 26 janvier 1924 dans son Hôtel d'Antin 107 faubourg Saint Honoré pour les membres du club gastronomique. La couverture de ce document reproduit une composition de Guy Arnoux précédemment réalisée pour la célèbre Fête des Rois organisée par Paul Poiret dix ans années plus tôt le 10 janvier 1914. La même composition est utilisée pour une nouvelle fête des rois donnée par Poiret le 21 janvier 1922. Comme lors des versions précédentes, Paul Poiret attribue à chaque invité un roi ou une reine. 

Titre Paul Poiret - Les Purs Cent tirent les rois, invitation illustrée de Guy Arnoux (1924)
Type Divers
Illustrateur Arnoux (Guy)
Édition Paris, Coquemer pour Poiret, 1924
Description

1 feuillet imprimé en noir et rouge plié en deux (4 pages). 

État Bon état, trace de pli vertical.
Dimensions 200 x 260 mm (fermé)

Paul Poiret naît au cœur de Paris en 1879 dans une famille de marchands de draps. Après l'obtention de son baccalauréat, le jeune homme est placé comme apprenti chez un marchand de parapluie. Il ne rêve que couture et profite de ses livraisons dans Paris pour présenter ses dessins aux couturiers de la rue de la Paix. Il commence alors sa carrière chez Jacques Doucet dont l'influence sur sa vie sera considérable. Il travaille ensuite dans la prestigieuses maison Worth qu'il quitte pour fonder sa propre maison en 1903. La maison Poiret sera grâce aux talents du couturier une incroyable aventure. Le couturier grâce à ses créations spectaculaires et à son sens de la démesure devient rapidement une star des médias tant européens qu'américains. Paul Poiret fut le premier couturier à étendre son activité au-delà de la création de vêtements et investir les arts décoratifs au sens large. Premier couturier à éditer des parfums avec "les Parfums de Rosine", il jette les bases de la parfumerie moderne. Il est très attentif à l'emballage et la publicité de ses parfums, et utilise l'école Martine ainsi les meilleurs artistes de son temps pour créer l'univers de ses parfums. Le sens de la formule du couturier est parfait pour la publicité.

You may also like

Recently viewed