Vionnet - Manteau de tweed pour 1930

280 €

Bon exemplaire d'une photographie de presse de 1930 représentant un manteau de tweed à col de castor de Madeleine Vionnet porté avec un chapeau d'Alphonsine. Cet ensemble a été présenté lors d'un défilé de l'association Retail Millenery Association of America à l'hôtel Astor le 5 août 1930.

Titre Vionnet - Manteau de tweed pour 1930
Description Tirage argentique d'une photographie, légende tapuscrite contrecollée au verso. Retouches pour publication.
Etat Bon état, traces de manipulation, petits manques aux coins.
Dimensions 240 x 150 mm
Edition New York, Benjamin Sonnenberg, 1930
La légende de la photographie indique : "Shown at the Retail Millenery Association of America Fall Fashion Show at the Hotel Astor on Tuesday, August 5th. The hat with this costume is a model by Alponsine of black "Koh-i-noon" soleil with the brim of reversed material draped asymmetrically at the sides forming a bow at the right. The coat is an original Vionnet model of softest tan and black tweed, with diagonal closing. Collar is of beaver, and narrow belt of leather with metal fastening. (exhibit by the Société des odes de Paris". C'est au 222 rue de Rivoli à Paris, que Madeleine Vionnet ouvre sa propre maison de couture en 1912. La guerre l'oblige malheureusement à la fermer " devant l'incertain " et elle choisit alors de partir à Rome. On peut aisément imaginer que son séjour dans la capitale italienne a exacerbé son goût de l'antiquité mais également aussi certainement sa connaissance du futurisme italien. Le goût de la géométrisation des formes et de l'antique se retrouve dans les créations de Vionnet qui s'inspire du peplos ou encore du chiton ionien. La maison Vionnet s'incarne ainsi en 1919 dans un logo inventé par Ernesto Thayaht représentant une figure stylisée debout sur une colonne ionique en train de se vêtir d'un péplos. Il n'est pas anecdotique que la couturière qui a choisi de supprimer le corset choisisse le dessin d'une femme s'habillant seule comme emblème de sa maison de couture. Thayaht développa des variations de teintes de ce logo qui furent utilisés pour les papiers à en-tête, cartes de visite et d'invitation. Le logo de Thayaht connaît au cours des années 1920 une déclinaison pour les boîtes ou encore le papier d'emballage qui conserve uniquement le peplos stylisé avec un M au-dessus et un V en dessous et répète ce motif dans un style très art-déco. L'identification de la maison de couture à ce dessin est forte et le caricaturiste SEM croque Madeleine Vionnet à l'image de son logo dans l'un de ses recueils de planches parus en 1923 sous le titre Le Nouveau Monde.

Recently viewed