Gallerie des Modes et Costumes Français, 1778-1787 - réunion de 12 gravures par Watteau (1784-1785)

€3.600,00

Reunions de 12 gravures d'après Watteau de grand format de la Gallerie des Modes et Costumes Français, l'un des premiers périodiques de mode fondé en 1778 et considéré comme le plus bel ouvrage sur les modes de l'époque. François Watteau est l'auteur de ces planches publiées en 1784 et 1785.

Titre Gallerie des Modes et Costumes Français, 1778-1787 - réunion de 12 gravures par Watteau (1784-1785)
Illustrateur(s) Watteau (François)
Description 12 gravures à l'eau forte et au burin tirées en noir. - Planche n° vv 253 dessinée par Watteau ("Dessiné par Wateau fils") et gravée par Le Beau ("gravé par LeBeau"). La légende indique : "Dame en belle Matineuse avec Robe et Jupon blanc garnis, Manchon de Soie, Mantelet de Gaze à mouches, Coëffée par dessus une demie Baigneuse, d'un Chapeau au demi Globe et songeant des le point du Jour, à ce qui l'occupe la Nuit.". - Planche n° vv 256 dessinée par Watteau ("Dessiné par Wateau fils") et gravée par Le Beau ("gravé par LeBeau"). La légende indique : "Jolie Femme en contemplative, vêtuë d'une Robe blanche unie et d'un Jupon garni de Mousseline raïée, avec Mantelet de Gaze à mouche et grand Fichu de Col, le Chapeau noué d'un Ruban à la Marlboroug: Elle tient sa Tabatiere ouverte et ne songe à rein moins qu'a s'en servir." - Planche n° vv 258 dessinée par Watteau ("Dessiné par Wateau fils") et gravée par Le Beau ("gravé par LeBeau"). La légende indique : "Dame en rêveuse solitaire, avec Robe et Jupon de Mousseline garnis en Blonde raïée, – Mantelet de Gaze mouchetée grand Fichu de Blonde unie, coëffée d'une Bastienne surmontée d'un Chapeau à Plumes menaçant de son Evantail l'Objet de ses réfléxions." - Planche n° zz 271 dessinée par Watteau (Wateau fil. del.) et gravée par Dupin (Dupin sculp.). La légende indique : "L'innocente Curieuse se piquant aux épines de la rose dont l'éclat et l'odeur lui plaisent, et desirant pouvoir leur comparer les peines et les douceurs de la tendresse: elle est en robe à l'Angloise bordée de tigre et coëffée d'un chapeau au Globe sur un demi bonnet." - Planche n° zz 275 dessinée par Watteau (Vateau del.) et gravée par Dupin ("Dupin sculp."). La légende indique : "La fleur des Moissonneuses se promenant pour contempler les productions de l'Eté sans songer à nulle autre chose: elle est en chemise à la Floricourt, et coëffée d'un chapeau à la Cérès." - Planche n° aaa 286 dessinée par Watteau (Wateau del.) et gravée par Bacquoy ("Bacquoy sculp."). La légende indique : "Aussi brillante que Vénus la belle Dorine s'occupe de ce qu'elle à lu dans un billet dicté par l'amour le plus vif; sa robe est à la Marlborough, et son chapeau à la Charlotte." - Planche n° bbb 290 dessinée par Watteau (watteau fil. del.) et gravée par Dupin (Dupin sculp.). La légende indique : La jeune adolescente dont le coeur est occupé par l'amour sous les traits du charmant Lindor, cherche à dissiper l'ennui que doit lui causer l'absence de son amant, en remettant en captivité l'object de son caprice: elle est coëffée à l'enfant, robe angloise garnie. - Planche n° bbb 292 dessinée par Watteau (watteau fil. del.) et gravée par Dupin (Dupin sculp.). La légende indique : "Jeune Dame désoeuvrée en apparence, faisant d'un air tendre, dans une promenade publique, des signaux qui annoncent à quoi se réduisent ses loisirs et ses occupations journalieres: sa coëffure est un chapeau à la Minerve et une robe de taffetas retroussée." - Planche n° ddd 305 dessinée par Watteau (Watteau del.) et gravée par Dupin (Dupin scul.). La légende indique : "La brillante Nymphe du Palais Royal offrant aux yeux du public les charmes de sa figure et l'élégance de sa taille qui lui attirent les louanges les plus méritées: elle est coeffeé à la Suzanne avec un juste à la Figaro." - Planche n° eee 311 dessinée par Watteau (watteau fil. del.) et gravée par Dupin (Dupin sculp.). La légende indique : "L'agacante Eriphile se rendant à la voix de celui qui possede son coeur: elle est vétue d'un carraco et fourreau de taffetas: elle est coeffée d'un chapeau à la Marigny." - Planche n° eee 312 dessinée par Watteau (watteau fil. del.) et gravée par Bacquoy (Bacquoy scul.). La légende indique : "La minaudiere Marinette avec son toutou cheri dans une promenade publique: elle est vetue d'une robe legere du matin: la coeffure est un chapeau a la Zinzara." - Planche n° fff 315 dessinée par Watteau (watteau fil. del.) et gravée par Duhamel (Duhamel scul.). La légende indique : "La minaudiere Marinette avec son toutou cheri dans une promenade publique: elle est vetue d'une robe legere du matin: sa coeffure est un chapeau a la Zinzara." Les épreuves sont rognées au coup de planche.
Etat Bon état.
Dimensions 280 x 200 (feuille)
Edition Paris, Esnauts et Rapilly, rue St. Jacques, à la Ville de Coutances, 1784 - 1785

  • En savoir plus

      Cette planche est tirée du recueil Gallerie des Modes et Costumes Français dessinés d'après nature, gravés par les plus célèbre artistes en ce genre et colorés avec le plus grand soin par Madame Le Beau (1778-1787).
      La revue publiée par les Srs Esnaults et Rapilly, commence en 1778 et réunit les dessinateurs Pierre-Thomas Le Clerc, Claude-Louis Desrais, Martin, Simonet, Mormantelle, Schenau, Saint-Aubin et Watteau qui signent les planches gravées par Jean-Victor Dupin, Voysard, Patas, Le Roy, Aveline, Gaillard, Martin, Pélissier, Le Beau, Voyssinik, Littret, Janninet, Bacquoy, Lebas, etc. Plus de 400 planches parurent constituant ce que Colas appelle " le recueil le plus beau qui existe sur les modes du XVIIIeme siècle".

      Paul Cornu a publié une réédition de l'ouvrage en 1911-1914 à la librairie centrale des Beaux-Arts, cette planche y porte alors le n°263 sans la mention de l'éditeur en pied de page et connaît des variantes de couleurs par rapport à notre exemplaire.

  • détails du produit

    • variante: Gallerie des Modes et Costumes Français, 1778-1787 - réunion de 12 gravures par Watteau (1784-1785)
    • disponible: 1
    • type de produit: Estampe
    • collection: La Mode Sous Pression