Doucet - Costumes de la pièce La Dame aux Camélias, gravure de La Mode Artistique (1896)



Planche hors-texte de très grand format parue en novembre 1896 dans la revue La Mode Artistique et représentant des modèles créées pour les actrices Sarah Bernhardt, Caron et Saylor dans la pièce La Dame aux Camélias au Théâtre de la Renaissance. Le texte qui accompagnait la planche est le suivant: "Mme Sarah Bernhardt porte au premier acte un délicieux déshabillé de satin blanc avec devants flottants ornés d'une bordure de chinchilla et d'une ruche à la vieille. Le corps du déshabillé est de soie blanche, plissé jusqu'à mi-jupe. Epaulette de dentelle sur une manche également de dentelle (fig. 1). Au cinquième acte, sur une chemise de mousseline de soie blanche indéplissable, dalmatique de brocart blanc bordée d'hermine (fig. 2). Toute blanche aussi la toilette de Sarah Bernhardt au quatrième acte, faite de cinq volants de tulle et d'une berthe brodés d'argent et parsemés de camélias blancs (fig. 3). Au deuxième acte, elle a revêtu une robe de moire veloutée vert amande. Etoile de grosse batiste écrire, brodée Richelieu, et ornée de volants de dentelle d'Angleterre ; cravate en pareil, et autour du décolleté velours noir avec boucle de strass (fig. 4). Mlle Caron : Toilette de satin rose garnie de dentelle de point à l'aiguille, Choux de satin, d'où surgit une aigrette de marabout, piqués sur le devant de la jupe et au décolleté du corsage ; empiècement et ceinture de pierreries (fig. 5). Mlle Seylor (fig. 6) : Robe de popeline verte, garnie de velours assorti ton plus foncé. La guimpe et les manches sont en mousseline de soie blanche froncée. Capote de paille blanche avec roses roses posées entre la passe et les cheveux.



Title Doucet - Costumes de la pièce La Dame aux Camélias, gravure de La Mode Artistique (1896)

  • En savoir plus

      Jacques Doucet transforma la boutique familiale de la rue de la Paix en l'une des plus éminentes maisons de couture de l'histoire de la mode. Au-delà du monde de la couture de la Belle-Époque, il est reconnu pour ses collections d'art de grande qualité notamment celle consacrée au 18e siècle qu'il disperse en 1912 lors d'une vente restée célèbre pour ensuite former un ensemble art-deco devenu la référence ultime. Son amour des livres aboutit à la création de la bibliothèque Jacques Doucet. Son influence sur les couturiers français est considérable. Il forme Madeleine Vionnet ou Paul Poiret. Ce dernier entre à son service à l'été 1898 et travaille auprès du tailleur Dukes. La collaboration fonctionne efficacement jusqu'en mars 1900 où Paul Poiret alors en charge des costumes de l'Aiglon, commet un impair qui provoquera son licenciement sur demande expresse de Sarah Bernardt.

  • détails du produit

    • variante: Doucet - Costumes de la pièce La Dame aux Camélias, gravure de La Mode Artistique (1896)
    • disponible: 0
    • type de produit: Estampe
    • collection: Jacques Doucet