Lepape - Vive la France ! Pochoir sur japon (1917)

Vendu

Très bel exemplaire de l'édition limitée sur japon du pochoir de Georges Lepape intitulé Vive la France ! Réalisée en 1917 au moment de la première guerre mondiale, cette composition a été utilisée par Vogue pour la couverture de l'édition américaine datée du 1er novembre et de l'édition anglaise datée de début novembre 1917 (Early November).

Titre Lepape - Vive la France ! Pochoir sur japon (1917)
Type Estampe
Illustrateur Lepape (Georges)
Description

Planche lithographique tirée en noir et rehaussée au pochoir.

Etat Très bon état.
Dimensions 650 x 500 mm
Edition Paris, Lucien Vogel, 1917

Introduit par l'éditeur Goutherot, Lepape avait été reçu par Poiret pour la première fois à la fin de l'année 1910 dans le grand salon et assisté à un défilé de ses modèles qui l'avait " émerveillé et ébloui ". Quatre compositions réalisées par Lepape d'après des idées de sa femme en prévision de cette rencontre et qui figurent dans l'album les Choses sous le titres les femmes de demain et qui d'après Lepape donnèrent ce jour-là à Poiret l'idée de la jupe-culotte. De cette rencontre, naquit l'album les Choses de Paul Poiret illustrées par Georges Lepape mais également une amitié et une collaboration qui donnèrent le jour à de nombreuses oeuvres. Du papier à lettres de la Maison Poiret, aux en-têtes des factures des Parfums de Rosine, en passant par les vignettes qui ornent les paquets enveloppant les robes, le dessin de Lepape est à partir de 1911 fortement lié à l'identité de la Maison Poiret.

Certaines compositions de l'album Les Choses de Paul Poiret vues par Georges Lepape sont publiées en 1912 par l'éditeur berlinois Cassirer dans sa revue Kunst und Künstler. Les images sont accompagnées de la mention "Die Vorführung der neuen Kleider Poirets, woran Dora Hitz mit ihren Betrachtungen anknüpft, fand vor kurzem, wie im Vorjahre, bei Hermann Gerson statt. Wir verdanken dieser Firma die Genehmigung zur Reproduktion einiger der freien Lithographien G. Lepape nach Eindrücken aus Poirets Atelier". Les vêtements créés par Paul Poiret étaient présentées à Berlin chez Hermann Gerson. En 1913, le grand magasin Hermann Gerson accueille une exposition de mobilier créé par Paul Poiret ; quatre pièces sont alors redécorées par le couturier dont une salle à manger, une chambre et une pièce de repos,  

L'éditeur Cassirer distribue en Allemagne la Gazette du Bon Ton.

Recently viewed