French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

La modernité de Madeleine Vionnet ne se limite pas à la création de robes. Elle touche également les arts décoratifs. Boris Lacroix rejoint la maison de couture en 1924 au poste de dessinateur mais joue un rôle important dans la décoration des différentes propriétés de Madeleine Vionnet. Il participe à l’aménagement de la propriété de Cély-en-Bière avec Francis Jourdain et Djo-Bourgeois et travaille de concert avec Jean-Michel Frank et Jean Dunand lorsque Madeleine Vionnet acquiert en février 1929 l’hôtel particulier parisien du square Antoine-Arnauld. Boris Lacroix propose des matières, des formes à Madeleine Vionnet et assure avec d’autres artistes leur réalisation. Après la fermeture de la maison, Madeleine Vionnet et Boris Lacroix continuent de correspondre comme l'illustre la carte autographe qu'elle lui adresse en 1956. Jusqu’à la mort de Madeleine Vionnet, le grand salon de son hôtel particulier gainé de panneaux de parchemin évolue peu depuis sa création dans les années 30. Elle y reçoit avec plaisir pour évoquer son métier de couturière. Parmi les pièces les plus spectaculaires qui meublent son domicile, figure une pièce que l’expert Félix Marcilhac considère comme l’un des meubles clefs du XXème siècle : une table à jeu en laque de Chine noire dont les quatre fauteuils se replient pour s’emboîter sous le plateau. Le mobilier est dispersé à Drouot le 31 mai 1985, dix ans après la mort de la couturière par l’étude Audap, Godeau, Solanet. La vente est accompagnée d'un catalogue intitulé Madeleine Vionnet, souvenirs de JAcques Doucet. Consciente de son apport technique à la mode, Madeleine Vionnet fait don à l’Union Française des Arts du Costume dès 1952, de 126 créations, plus de 700 patrons mais également d’une partie de sa bibliothèque. Un autre leg prévu dans les années 1960 par la couturière doit permettre à plusieurs autres livres de rejoindre les collections de l’UFAC à sa mort. Des raisons de formalisme juridique s’y opposent finalement. Le livre Vingt-cinq ans d’élégance à Paris par Marcel Rochas en faisait partie.

The Sunday Times Magazine, 4 mars 1973 : "Surviving in Style, Bruce Chatwin visits Mme Madeleine Vionnet and Mme Sonia Delaunay"


Epuisé

Bon exemplaire du Sunday Times Magazine du 4 mars 1973. Ce numéro contient l'article de Bruce Chatwin "Surviving in Style, Bruce Chatwin visits Mme Madeleine Vionnet and Mme Sonia Delaunay".
Description
Type Periodique
Titre The Sunday Times Magazine, 4 mars 1973 : "Surviving in Style, Bruce Chatwin visits Mme Madeleine Vionnet and Mme Sonia Delaunay"
Date 4 mars 1973
Editeur New-York, The sunday Times Magazine, Daily News New York's Picture Newspaper
Etat Bon état.
Description 86 pages de texte, illustrations en couleurs et en noir et blanc. Couverture illustrée.