French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

La maison Worth fut créée à Paris en 1858 par Charles Frederick Worth, un anglais qui après avoir travaillé chez des drapiers londoniens puis dans la maison parisienne Gagelin et Opigez choisit d'ouvrir une maison de couture. Le succès est rapidement au rendez-vous; l'impératrice Eugénie est une cliente de la maison et de nombreuses cours d'Europe et de riches américaines se fournissent dans la boutique du 7, rue de la Paix. On doit au couturier l'invention du défilé de mode.

A la mort du fondateur en 1895, ses fils Gaston et Jean-Philippe prennent la direction de la maison. Jean-Philippe est en charge de la création alors que Gaston s'occupe des aspects administratifs et financiers. En 1900 ils recrutent Paul Poiret dont la créativité s'accommodera mal du classicisme de la clientèle Worth. En 1922, ce sont les fils de Gaston Worth, Jean-Charles et Jacques qui reprennent les rennes de la maison.

Ce sont ensuite Maurice et Roger Worth qui prendront la succession de leur père jusqu'à la vente à la maison Paquin en 1954. En 1956 la maison ferme, seules survivent les activités de parfums.

La maison DOUCET Jacques Doucet transforma la boutique familiale de la rue de la Paix en l'une des plus éminentes maisons de couture de l'histoire de la mode. Au-delà du monde de la couture de la Belle-Époque, il est reconnu pour ses collections d'art de grande qualité notamment celle consacrée au 18e siècle qu'il disperse en 1912 lors d'une vente restée célèbre pour ensuite former un ensemble art-deco devenu la référence ultime. Son amour des livres aboutit à la création de la bibliothèque Jacques Doucet. Son influence sur les couturiers français est considérable. Il forme Madeleine Vionnet ou Paul Poiret. Ce dernier entre à son service à l'été 1898 et travaille auprès du tailleur Dukes. La collaboration fonctionne efficacement jusqu'en mars 1900 où Paul Poiret alors en charge des costumes de l'Aiglon, commet un impair qui provoquera son licenciement sur demande expresse de Sarah Bernardt.

La maison PINGAT La maison fondée par Emile Pingat apparait en 1860 sous le nom Pingat, Hudson et cie. Elle est située 30 rue Louis Legrand, à proximité immédiate de la rue de la Paix. En 1896, Emile Pingat céde son commerce à monsieur Wallès. Les créations de la maison Pingat étaient très appréciées de la clientèle américaine.

The Opulent Era: fashions of Worth, Doucet and Pingat (1989)


Auteur(s) : Coleman (Elizabeth Ann)

En stock

Bon exemplaire de l'ouvrage Opulent Era d'Elizabeth Ann Coleman, un livre de référence sur Worth, Jacques Doucet et Pingat.
240 €
OU
Description
Titre The Opulent Era: fashions of Worth, Doucet and Pingat (1989)
Type Catalogue
Auteur(s) Coleman (Elizabeth Ann)
Editeur New York, The Brooklyn Museum / Thames & Hudson, 1989
Tirage Edition originale
Dimensions 280 x 230 mm
Reliure Couverture souple
Description 208 pages avec de nombreuses illustrations en couleurs et en noir et blanc. Texte en anglais. Broché.
Etat Bon état.