French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

La scène représente « un tea time », un goûter donné à une jeune fille habillée d’une robe à pois à taille haute par une jeune dame vêtue d’une tunique couleur amande nouée sous la taille par des cordons bleus. Elle porte également un bonnet bleu à motif de cercles orange. La jeune femme semble porter une jupe culotte. Le dessin est caractéristique de Georges Lepape en 1910-1911, époque à laquelle il travaille pour les différentes maisons de Poiret. Il est marqué par une silhouette très longiligne et un visage évoqué par de grands yeux mi-clos et un trait minuscule pour la bouche. On trouve dans cette composition l’influence orientale de combinaisons originales de couleurs éclatantes et notamment l’utilisation du bleu et du vert, inspirée par la perse. L’intérieur est composé de mobiliers art déco, dont une paire de chaises gondole et d’une grande banquette recouverte de coussins dans le goût de l’école Martine. La décoration des murs s’inspire des salons du rez-de-chaussée de l’hôtel d’Antin dont les murs décorés de vert Nil étaient rehaussés d’encadrement filetés de vert sombre et d’or vieilli. Introduit par l’éditeur Goutherot, Lepape avait été reçu par Poiret pour la première fois à la fin de l’année 1910 dans le grand salon et assisté à un défilé de ses modèles qui l’avait « émerveillé et ébloui ». Quatre compositions réalisées par Lepape d’après des idées de sa femme en prévision de cette rencontre et qui figurent dans l’album les Choses sous le titres les femmes de demain et qui d’après Lepape donnèrent ce jour-là à Poiret l’idée de la jupe-culotte. De cette rencontre, naquit l'album les Choses de Paul Poiret illustrées par Georges Lepape mais également une amitié et une collaboration qui donnèrent le jour à de nombreuses oeuvres. Du papier à lettres de la Maison Poiret, aux en-têtes des factures des Parfums de Rosine, en passant par les vignettes qui ornent les paquets enveloppant les robes, le dessin de Lepape est à partir de 1911 fortement lié à l'identité de la Maison Poiret. Document jamais cité ni reproduit.

Poiret - Tea time de Georges Lepape pour Paul Poiret (circa 1911)


Illustrateur(s) : Lepape (Georges)

En stock

Bon exemplaire d'un rare pochoir de Georges Lepape numéroté et signé par Paul Poiret. Cette composition est inspirée de l'intérieur de l'hôtel d'Antin.
2 600 €
OU
Description
Titre Poiret - Tea time de Georges Lepape pour Paul Poiret
Type Estampe
Illustrateur(s) Lepape (Georges)
Editeur Paris, circa 1911
Tirage 1 des 250 exemplaires numéroté (45/250) et signé des initiales de Paul Poiret
Dimensions 350 x 270 mm
Description Une planche tirée en marron clair et rehaussée au pochoir. La signature de Georges Lepape est imprimée dans la planche. 1 des 250 exemplaires numéroté (45/250) et signé des initiales de Paul Poiret
Etat Bon état.