French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

Lorsque Lucy Christiana Sutherland s’installe comme couturière, elle choisit d’utiliser son ancien nom de femme mariée Mrs James Wallace. Ses robes ornées inspirées du XVIIIème siècle ont du succès et sa première boutique ouvre en 1895 sur Old Burlington Street. Elle déménage ensuite sur Hannover Square et prend le nom de Lucile. La couturière épouse en 1900 Sir Cosmo Duff Gordon et devient alors pour l’état civil Lady Duff Gordon. La maison Lucile ouvre des succursale à New-York en 1910, Paris, rue de Penthièvre en 1912 et Chicago en 1915. Sa renommée de couturière associée à celle de survivante du naufrage du Titanic permet à Lady Duff Gordon de développer ses activités. Elle signe ainsi mensuellement une rubrique The Last Word in Fashions dans Harper’s Bazaar. Elle choisit également d’élargir sa clientèle en diffusant plus largement ses modèles. Elle collabore ainsi avec les magasins Sears réputés pour la vente à distance afin d’élaborer des collections spéciales pour l’automne 1916 et le Printemps 1917 qui font l’objet de catalogues, tous deux intitulés Portfolio of Lady Duff-Gordon’s original designs. Comme à son habitude pour la haute couture, ces modèles « ready made » portent des noms évocateurs : honeymoon express, daddy’s sweetheart, when you come home, etc. Après sa faillite en 1923, Lady Duff Gordon signe en 1932 son autobiographie sous le titre Discretions and Indiscretions.

Lucile - Portfolio of Lady Duff-Gordon's original designs, Spring and Summer 1917, Sears, Roebuck and Co.


Epuisé

Rare catalogue des grands magasins de modèles créées par Lady Duff Gordon, la fondatrice de la maison de couture Lucile. La couverture est de Willy Pogani.
Description
Titre Lucile - Portfolio of Lady Duff-Gordon's original designs, Spring and Summer 1917, Sears, Roebuck and Co.
Type Catalogue
Editeur Chicago, Sears, Roebuck and Co. 1917
Dimensions 320x240mm
Description 64 pages agrafées sous couverture illustrée en couleurs. Le dessin de la double page centrale est signé S. Werner.
Etat Etat correct avec mouillures anciennes, restaurations de papier notamment à la couverture qui présentait des manques.