French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

L'idée du Théâtre de la mode naît à l'été 1944: il vise à présenter sur des poupées les collections haute-couture de 1945 dans des décors créés par Bérard, Cocteau, Kochno, etc. Les grands couturiers, les modistes, les joailliers et les coiffeurs participent à ce projet qui visait à promouvoir la mode française mais également à soutenir les victimes de la guerre. Organisée par La Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, cette exposition mettait en scène des poupées mannequins, habillées par les plus grands couturiers de l'époque. Les décors du "Théâtre de la Mode" ont été crées par les plus prestigieux décorateurs tels que: Malclés, Wakevitch, Cocteau, Bérard etc. Lucien Lelong dirigeait la chambre syndicale. 40 couturiers ont habillé le théâtre de la mode dont notamment Balenciaga, Carven, Gaston, Grès, Heim, Hermès, Jacques Fath, Desses, Patou, Lanvin, Lelong, Rouff, Rochas, Martial et Armand, Molyneux, Nina Ricci, O'Rossen, Paquin, Schiaparelli, Worth, etc. 

L'exposition inaugurée à Paris au Pavillon de Marsan en mars 1945 est le point de départ du Théâtre de la mode. Des expositions dans les grandes capitales suivront alors cette première présentation.

Un catalogue de l'exposition française est publié détaillant les 40 couturiers, 36 modistes et 20 coiffeurs. Jean Cocteau illustre le programme de l'exposition parisienne du Théâtre de la Mode qui recense les 183 modèles exposés. Une seconde édition du programme de l'exposition française est publiée à l'occasion de la prolongation de l'exposition. 

L'exposition est présentée à Londres à partir du 12 septembre 1945. Un catalogue de l'exposition londonienne du Théâtre de la Mode est publié détaillant les 41 couturiers, 37 modistes et 21 coiffeurs.est publiée à l'occasion ainsi qu'un programme de l'exposition londonienne qui reprend la liste des 181 modèles exposés. L'exposition à Londres est placée sous le patronage de son altesse royale la duchesse du Kent mais également de l'ambassadeur de France et de Madame Massigli, de l'ambassadeur de Grande-Bretagne en France et Lady Diana Cooper, Madame C. R. Attlee, le vicomte et la vicomtesse Rothermere, le Lord et la Lady Riverdale. L'exposition présentée à Londres voyage ensuite à Leeds où elle est présentée le 2 janvier 1946. 

Une partie de l'exposition est présentée à Barcelone, Copenhague, Stockholm et Vienne. Un catalogue est publiée à l'occasion de la présentation Viennoise de juillet 1946 sous le titre Visages de la France. 

Une nouvelle version du Théâtre de la Mode avec les poupées habillées cette fois-ci à la mode de 1946 est présentée aux Etats-Unis. L'exposition New Yorkaise prend place à la Whitelaw Reid Mansion de mai à juin 1946. Un catalogue de l'expositon américaine est publiée sous le titre Théatre de la Mode. L'exposition est ensuite présentée au De Young Museum de San-Francisco. Un catalogue de l'exposition new yorkais du Théâtre de la Mode est publié détaillant les 53 couturiers, 38 modistes, 7 fourreurs, 13 joailliers,  41 coiffeurs, 29 chausseurs et 6 fabricants d'accessoires est publié à l'occasion.

Les poupées finiront par être stockées au Maryhill Museum de Goldenale dans l'état de Washington. En 1978 elles sont présentées dans le cadre d'une exposition sur la mode d'après guerre. 

Un livre intitulé Le Théâtre de la Mode est né du projet de restaurer et présenter au musée de la mode de Paris les poupées retrouvées en 1985 au Maryhill Museum. Le catalogue raisonné des modèles qui figure dans le livre "Le Théâtre de la mode" d'Edmonde Charles-Roux (Editions Du May, 1990) se base sur une présentation américaine de 1946. Les modèles inventoriés ne sont donc pas ceux de l'exposition parisienne ou londonnienne de 1945. La liste des modèles différe donc de celle figurant sur le programme de l'exposition parisienne.

En 1949, une autre exposition que le Théâtre de la Mode utilise également les mannequins créés par Eliane Bonabel et Jean Saint Martin. Il s'agit du "Gratitude train" ou "Merci train" (aussi appelé Train de la Reconnaissance Française aux USA) qui prit place  pour remercier les Américains de l'aide américaine d'après-guerre acheminée par les trains. La Chambre Syndicale de la Couture de Parisienne choisit à nouveau les poupées du Théâtre de la Mode comme support de valorisation du savoir-faire de la couture Française. Les couturiers et modistes de l'époque furent chargés cette fois-ci de créer des costumes historiques afin de présenter un tableau de l'évolution de la mode. Le modèle de poupée créé pour le Théâtre de la mode fut réutilisé et chaque couturier choisit une année entre 1715 et 1906 pour réinventer une tenue.
Par exemple, Alex Maguy choisit l'année 1816 et s'inspire des robes empire portées avec une capote comme le Journal des Dames et des Modes en présentait cette année-là. Une exposition de ces poupées eut lieu au Brooklyn Museum en 1949. Un catalogue fut publié à l'occasion : Two Centuries of French Fashion.  Les poupées sont aujourd'hui dans les collections du Costume Institute du Metropolitan Museum de New York.

Le Théâtre de la Mode - Catalogue de l'exposition de Paris (1945)


Epuisé

Bel exemplaire de l'édition française du catalogue du théâtre de la mode, créé après la guerre pour relancer le prestige de la haute couture française dans le monde. La composition de la couverture est de Christian Bérard.
Description
Titre Le Théâtre de la Mode - Catalogue de l'exposition de Paris (1945)
Type Catalogue
Editeur Paris, Chambre syndicale de la couture parisienne, 1945
Tirage Edition originale. Exemplaire numéroté (687)
Reliure Couverture souple
Description Plaquette conçue et réalisée par Aljanvic publicité, mise en page par Savignac. Une reproduction de Bérard collée au premier plat. Reliure cartonnée à spirale.
Etat Très bon état.