French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

Les représentations picturales des ouvrières de mode du dix-huitième sont souvent empruntes d’une certaine sensualité ; elle peut être clairement affichée comme dans le lever des ouvrières en linge de Jean-François Bosio, ou plus délicate comme dans le lever des ouvrières en modes gravé par François Dequevauvillier d’après le tableau de Nicolas Lavreince (Niclas Lafrensen (1737-1807)), peintre du roi de Suède. Lors de la publication de cette estampe en 1784, le journal général de France présentait ainsi ce travail : "Cette estampe est composée de dix figures, toutes dans diverses attitudes qui produisent un effet piquant et un ensemble agréable. L’artiste s’attache à des sujets qui plaisent beaucoup aujourd’hui et auxquels son talent donne du prix par un burin net et facile." L’association des petites mains et d’une beauté charmante continuera à s’affirmer au XIXème siècle.

Plusieurs éditions de cette gravure prennent place à la fin du dix-huitième siècle. Certaines portent l'adresse de Dequevauvillier "A Paris chez Dequevauviller rue S. Hiacinthe près la Place St. Michel No. 47." D'autres portent la mention du graveur Bance, La famille Bance est considérée comme une véritable dynastie de graveurs. C'est Jacques-Louis Bance qui est alors l'éditeur de cette gravure. Il est installé à l'adresse du 115 rue Saint Severin à Paris entre 1794 et 1803. Il est vraisemblable que les estampes à l'adresse de Dequevauviller soient donc antérieures à celles de Bance, vraisemblablement entre 1784-1794.

Le lever des ouvrières en mode d'après le tableau de Nicolas Lavreince (1795)


Illustrateur(s) : Lavreince (Nicolas)

En stock

Bon exemplaire de l'estampe de grand format intitulée Le lever des ouvrières en mode gravée par François Dequevauvilliers d'après le tableau de Nicolas Lavreince .
1 100 €
OU
Description
Titre Le lever des ouvrières en mode d'après le tableau de Nicolas Lavreince (1795)
Type Estampe
Illustrateur(s) Lavreince (Nicolas)
Editeur Paris, Bance, 115 rue Saint Severin, circa 1795
Dimensions 400 x 335 mm
Description Une gravure à l'eau-forte tirée en noir. On trouve en marge inférieure le titre 'Le lever des ouvrières en modes gravé d'après le tableau original de même grandeur'. On trouve également les mentions suivantes : 'Peint à la Gouache par N. Lavreince peintre du Roi de Suède et de l'Académie Royale de Stockholm / Gravé par F. Dequevauviller / Le Tableau Appartient à Mr. Joffret. / A Paris chez Bance graveur, rue Saint Severin N°115'.
Etat Bon état, restauration de papier.