French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

Drian (1885-1961) a prêté son trait souple et élégant à de nombreuses revues de mode parmi lesquelles on trouve l'Art et la Mode, la Gazette du Bon Ton, Fémina, Comoedia illustré, Nos élégantes, Feuillets d'art, Flirt, Plaisir de France ou encore l'Illustration.

La maison les Fourrures Max était située place de la bourse à Paris. Les Fourrures Max étaient dirigées par messieurs Leroy & Schmid avant que madame Andrée Leroy en devienne la directrice. En 1924, la maison disposait en plus de l'immeuble place de la Bourse, d'un salon-exposition 86 avenue Malakoff et de succursales à Aix-les-Bains et Monte-Carlo. Elle utilisera également des salons 17 avenue Matignon. 

Cette maison a produit de très élégants catalogues auxquels des artistes comme Drian ou George Barbier ont collaboré. Elle produisit ainsi La mode au XVIIIe siècle par Moreau Le Jeune et au XXe siècle par Drian, édité par les Fourrures Max ou encore en 1912 Fourrures, portraits, miniatures. Sa plus belle production publicitaire reste sans conteste l'album de grand format illustré par Benito intitulé La Dernière Lettre Persane publié en 1920. 

Fourrures Max - La mode au XVIIIe siècle par Moreau Le Jeune et au XXe siècle par Drian


Illustrateur(s) : Drian (Etienne)

En stock

Rare catalogue des fourrures Max intitulé La mode au XVIIIe siècle par Moreau Le Jeune et au XXe siècle par Drian. L'ouvrage contient 5 planches de Moreau le jeune et 5 planches de l'illustrateur Drian qui collabora à la luxueuse publication de Lucien Vogel la Gazette du Bon Ton.
260 €
OU
Description
Titre Fourrures Max - La mode au XVIIIe siècle par Moreau Le Jeune et au XXe siècle par Drian
Type Livre
Illustrateur(s) Drian (Etienne)
Editeur Paris, Draeger pour les Fourrures Max, 1907
Dimensions 195 x 280 mm
Description 8 pages imprimées en noir et ocre, 10 planches hors texte en noir et en couleurs. En feuilles dans une chemise à lacets en papier titrée or, imitant un portefeuille du XVIIIème siècle.
Etat Bon exemplaire, quelques rousseurs, manque de papier en marge de l'une des planches.