French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

La Gazette du Bon Ton fut fondée par Lucien Vogel qui ambitionnait de renouer avec la tradition de la revue de mode d'excellence incarnée par les publications de Pierre la Mesangère, le célèbre directeur du Journal des Dames et des Modes. La Gazette du Bon Ton parait de 1912 à 1925 mais s'interrompt pendant la guerre (elle cesse de paraitre en 1915 et reprend en 1920). "Au moment où la mode est devenue un art, il faut qu'une gazette de la mode soit elle-même un journal d'art. Telle sera la Gazette du Bon Ton. Les artistes les plus exquis composeront pour elle leurs pages les plus délicieuses. les Chéruit, Doeuillet, Doucet, Paquin, Poiret, Worth - ces inventeurs de chef-d'œuvres qui ont fait la mode française, l'admiration et l'envie de l'univers - lui réserveront la primeur de leurs créations. Ainsi on trouvera d'une part les nouveaux modèles sortis des ateliers de la Rue de la Paix et on y trouvera d'autre part dans les aquarelles des peintres cet esprit de la mode, cette interprétation charmante et hardie qui leur appartient". La Gazette du Bon Ton parait en feuilles sous couverture illustrée. Chaque livraison contient des planches hors-texte rehaussées au pochoir, dessinées par les meilleurs illustrateurs. On trouve également dans les articles de nombreuses illustrations in-texte rehaussées au pochoir ainsi que des publicités pour des maisons de qualité. La revue fut dirigée par Lucien Vogel puis par Jean Labusquière à partir de 1924. Elle était disponible dans plusieurs pays, seule la couverture différait selon le pays, hormis aux États-Unis où elle dut prendre le nom de Gazette du Bon Genre pour des raisons juridiques. Une association avec le groupe Condé Nast vit le jour pour distribuer la revue aux États-Unis. En 1915 un numéro spécial en anglais parait à l'occasion de l'exposition Panama Pacific. Cet ouvrage sous emboitage rayé est intitulé The Mode as Show in Paris et était destiné à mettre en avant l'excellence de la couture française, une publicité qui s'imposait en temps de guerre et continuer à faire fonctionner les maisons de couture.

Gazette du Bon Ton, ensemble de 6 numéros de 1913, 2ème semestre


Epuisé

Deuxième semestre de l'année 1913 (6 numéros) de cette luxueuse revue Art-déco pour laquelle travaillèrent les meilleurs illustrateurs de l'époque. Très belle reliure de style art-déco par Henri Creuzevault.
Description
Type Periodique
Titre Gazette du Bon Ton, Art - Modes et Frivolités, 2ème semestre 1913, ensemble de 6 numéros de mai à octobre (n°7-12)
Date 1 juin 1913
Numéro 7-12 (1ere année)
Editeur Emile Levy éditeur, Librairie centrale des Beaux Arts, Paris
Rédacteur en chef Vogel (Lucien)
Textes par Gabriel Mourey, Pierre de Trévières, André Picard, Emile Henriot, Lise Léon-Blum, Roger Boutet de Monvel, Jean Giraudoux; Jacques Boulenger, etc.
Illustrations Georges Lepape, George Barbier, Pierre Brissaud, A.-E. Marty, Guy Arnoux, Louis Strimel, Dresa, Maurice Taquoy, Gose, etc.
Dimensions mm
Etat Bon état, intérieur très frais. Quelques frottements à la reliure.
Description Du n°7 (mai 1913) au n°12 (oct. 1913). 190 pages de texte (numérotées de 193 à 383), IV pp. (Table des articles). Nombreuses illustrations rehaussées dont 60 planches hors-texte. Reliure sur onglets en plein vélin à décor géométrique à la grecque signée Creuzevault. Les chemises n'ont pas été reliées à l'exception de celle du premier numéro du semestre.
Sommaire

Table des planches hors-texte du semestre (par ordre alphabetique)

Robert Dammy : Ah ! Le bel oiseau !
George Barbier : Ah ! Quel beau temps !
Pierre Brissaud : Allons ! Du courage !
Drésa : L’après-midi d’un faune
André-Edouard Marty : Arrêtons-nous ici
Georges Lepape : Au clair de la lune
George Barbier : Au jardin des héspérides
Maurice Taquoy : Au paddock
Maurice Taquoy : Au polo
Strimpl : Le bel été
Guy Arnoux : La belle viscontesse
Pierre Brissaud : Bonne chasse !
Georges Lepape : Les cerises
Georges Lepape : Les citrons
Drian : Comment me trouvez-vous ?
Robert Dammy : Le coup de vent
Gosé : La dernière rose
Georges Lepape : Des rubans
Georges Lepape : Dieu ! Qu’il fait froid
Maurice Taquoy : L’Entracte
Bernard Boutet de Monvel : Est-ce lui ?
Maurice Taquoy : La fidélité récompensée
André-Edouard Marty : Le goûter au jardin
Georges Lepape : Il fait trop chaud
Guy Arnoux : J’en tiens un
Pierre Brissaud : Je suis perdue
George Barbier : Le jeu des grâces
Bernard Boutet de Monvel : La jeune amazone
Maggie : La jeune maman
Georges Lepape : Laquelle
André-Edouard Marty : La mare aux biches
Pierre Brissaud : Le mariage au château
Pierre Brissaud : Le meet
Gosé : Mes invités n’arrivent pas
Pierre Brissaud : Mon pauvre gazon
Bernard Boutet de Monvel : La miniature ancienne
George Barbier : N’en dites rien
Drésa : L’oiseau bleu
Georges Lepape : On nous regarde
Maurice Taquoy : Le poney favori
Guy Arnoux : Puis-je entrer ?
Pierre Brissaud : Quatre à sept, ou une heure de musique
Pierre Brissaud : Que c’est beau la mer !
Paul Méras : Le retour au bois
Robert Dammy : La robe rose
André-Edouard Marty : Le secret joli
Gosé : Sera-t-il vainqueur ? ou les angoisses d’une joueuse
André-Edouard Marty : La soirée toscane
Drésa : La souris
Gosé : Sur la falaise
Gosé : Sur la terrasse
André-Edouard Marty : Tais-toi mon cœur !
Bernard Boyet de Monvel : Tiens, déjà de retour !
Pierre Brissaud : Les travestis dans le parc
Georges Lepape : Les trois robes neuves
George Barbier : Un peu…
André-Edouard Marty : Un peu d’ombre, enfin !
Strimpl : Le vase brisé
George Barbier : Voici des fleurs, des fruits, des feuilles et des branches 

Table des articles du semestre (par ordre alphabetique) 

Amazones, par Roger Boutet de Monvel, dessins de Bernard Boutet de Monvel
L’art de faire des livrées, par Baron du Roure de Paulin, dessins de Maurice Taquoy
L’art de faire un bouquet, par Gabriel Mourey, dessins de Carlègle
Avant le match, dessin de Gosé
Les caprices de la ligne, par Emile Sedeyn, dessins de Paul Méras
Ce qu’il faut fumer et comment, par Emile Henriot, dessins de pierre Brissaud
Chapeaux de jardin, par Jean-Louis Vaudoyer, dessins de George Lepape
Le costume de bain, de Jean Silvère, dessins de pierre Brissaud
Costume de sport, par Roger Boutet de Monvel, dessins de Bernard Boutet de Monvel
De la coiffure, par Nozière, dessins de Gosé
De la mode, par Nozière, dessins de Sachetti
De la voilette, par Emile Henriot, dessins de Gosé
Les fétiches, par Pierre de Trévières, dessins de Gosé
Fourrures d’hier et d’aujourd’hui, par Francis de Miomandre, dessins de Strimpl
Fourrures et chapeaux de fourrure, par Eliante, dessins de Strimpl
Les fruits dans la maison, par Claude-Roger Marx, dessins de Roubille
Le gant, par René Blum, dessins de Maggie
Les gites de manœuvres, par Henry Bidou, dessins de Pierre Brissaud
Le goût au théâtre, par Lise-Léon Blum, dessins d’André-Edouard Marty
Les jeux en plein air, par J. G., dessins d’André-Edouard Marty
Manchons d’été, par Pierre de Trévières, dessins de Georges Lepape
Manchons nouveaux, dessins de Strimpl
Les manteaux, par Jacques Boulenger, dessins de Bernard Boutet de Monvel
Le mariage à la campagne, par Henry Bidou, dessins de pierre Brissaud
La mode et le bon ton, par Nada, dessins de Charles Martin et de Soulié
Petit manuel de la correspondance puérile et honnête, par pierre de Trévières, dessins de Martin
Petits paniers, par Emile Sedeyn, dessins de Maggie
Pieds nus et jambes nues, par Jean Besnard, dessins de Maggie
Pour chasser, par Jacques Boulenger, dessins de Maurice Taquoy
Présence et utilité de la présence des enfants dans les mariages, par Emile Henriot, dessins de Maggie
Le printemps fait fleurir les collerettes, par Claude-Roger Marx, dessins de Martin
Réceptions à la campagne, par Jean-Louis Vaudoyer, dessins d’André-Edouard Marty
La robe tâchée, dessin de Martin
La route est belle, par André Picard, dessins de Gosé
Le ruban, par Drésa, dessins de Erté
Les sept vertus capitales : l’ignorance, par Marcel Boulenger, dessins de Bernard Boutet de Monvel
Les sourcils, par Galaor, dessins de Georges Lepape
Sous le casque, par Paul Cornu, dessins de Guy Arnoux
Trunks and bags, par Emile Henriot, dessins de Maurice Taquoy
Une robe d’après-midi, dessin de Paul Méras
Une robe pour Deauville, dessin de Paul Méras
L’utile précaution, dessin d’André-Edouard Marty
Les verres de Venise, par Albert Flament, dessins de George Barbier
Les voiles, par Jean Giraudoux, dessins d’André-Edouard Marty