French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

Du dandysme et de George Brummel paraît pour la première fois en 1845 chez l'éditeur Mancel à Caen. Le tirage est alors limité à quelques dizaines d'exemplaires et ce n'est finalement qu'en 1861 qu'une seconde édition voit le jour. Barbey d'Aurevilly dans la préface de la seconde édition dit lui-même que "c'est à peine une seconde édition que ce livre" tant la diffusion de la première fut réduite. Cette seconde édition paraît chez Poulet-Malassis. Elle est enrichie d'un texte intitulé "Un dandy d'avant les dandys" consacré à Lauzun. L'éditeur Alphonse Lemerre publie une troisième édition en 1879 puis une quatrième en 1887 à laquelle est ajouté à la suite le texte de Memoranda.

La préface de la seconde édition débute ainsi: " C'est à peine une seconde édition que ce livre. Tiré à quelques exemplaires, il fut donné, il y a plusieurs années, de la main à la main, à quelques personnes, et cette espèce de publicité intime et mystérieuse lui porta bonheur. La grande, qu’on ose aujourd’hui, lui sera-t-elle aussi favorable?... Le bruit, cette chose légère, est comme les femmes: il vient quand on a l’air de fuir. Dans ce diable de monde, peut-être que le meilleur moyen de se faire du succès serait d’organiser des indiscrétions. Mais l’auteur n’avait pas tant de profondeur quand il publia cette babiole. Alors, il se préoccupait assez peu de choses et de bruit littéraires. Ah! bien oui! il avait d’autres toilettes à faire que celle de sa pensée, et d’autres soucis que d’être lu! Les soucis de ce temps-là, du reste, il s’en moque très bien aujourd’hui, car voilà la vie. N’est-elle pas dans cet échange, qui recommence toujours, d’un souci contre une moquerie?... L’auteur de Du dandysme et de George Brummell n’était pas un dandy (et la lecture de ce livre montrera suffisamment pourquoi), mais il était à cette époque de la jeunesse qui faisait dire à Lord Byron, avec sa mélancolique ironie: « Quand j’étais un beau aux cheveux bouclés... » et, à ce moment-là, la gloire elle-même ne pèserait pas une de ces boucles! Il écrivit donc sans prétention d’auteur -- il en avait d’autres, soyez tranquille! le diable n’y perdait rien -- ce tout petit livre, uniquement pour se faire plaisir à lui-même et aux trente personnes, ces amis inconnus, dont on n’est pas très sûr, et qu’on ne peut guère, sans fatuité, se vanter d’avoir à Paris. Comme il n’en manquait pas (de fatuité), il crut les avoir, et de fait il les eut. Qu’on lui permette de le dire, car il est devenu modeste, il eut sa trentaine de lecteurs pour sa trentaine d’exemplaires. Ce ne fut pas le Combat, mais la sympathie des Trente! (...)"

Du Dandysme et de George Brummell. Seconde édition (1861)


Auteur(s) : Barbey d’Aurevilly (Jules Amédée)

Epuisé

Bel exemplaire de cette seconde édition du livre que Jules Barbey d'Aurevilly consacra au dandysme et à la figure de George Brummell. La première édition ayant été tirée à très petit nombre, Barbey d'Aurevilly considère lui-même dans la préface que ce livre est 'à peine une seconde édition'.
Description
Titre Du Dandysme et de George Brummell. Seconde édition (1861)
Type Livre
Auteur(s) Barbey d’Aurevilly (Jules Amédée)
Editeur Paris, Librairie de Poulet-Malassis, 1861
Tirage 2nde édition
Dimensions 145 x 90 mm
Reliure Demi-cuir
Description XVI pages, 169 pages de texte. Demi-reliure d'époque en chagrin marron.
Etat Bon état, dos insolé.