French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

Art et Industrie est une "revue d'architecture intérieure, arts décoratifs et littérature" dirigée par Charles Jean Heudelot, et Victor de la Fortelle.

Un premier numéro hors-série marque la naissance de la revue en novembre 1925. Ce n'est qu'en mars 1926 que celle-ci s'installe véritablement avec la publication de son premier numéro en mars 1926. La revue s'arrête en 1936 avant d'être relancée en 1945.

Dans le premier numéro de 1926, la rédaction revient sur la naissance du magazine : "Art et Industrie débute véritablement puisqu'à partir de maintenant cette revue paraîtra chaque mois et si un long intervalle s'est écoulé entre le numéro hors série et le numéro actuel, ce fut afin de permettre la mise au point du programme que nous devons remplir. Ce programme, c'est le titre "Revue générale des Industries de luxe et des Arts appliqués à la maison" qui l'exprime, et il nous suffira de la développer, de l'interpréter pour atteindre notre but. Les jardins, les habitations, les intérieurs qui existent, possédent, pour ce motif précisément une valeur d'exemple, nous leur conserverons la première place, mais nous développerons aussi, et de plus en plus, "nos conseils", afin de présenter à nos lecteurs des idées nouvelles qu'ils pourront réaliser. Les meubles, les objets d'art anciens et modernes serviront aussi de thèmes à des rubriques régulières, soit pris isolément, soit dans l'ensemble d'une exposition, et dès le prochain numéro, commenceront nos études documentaires sur les industries du luxe. Enfin, la peinture et la sculpture, la musique, les livres de luxe et la littérature occuperont une très grande place dans notre revue, puisque leur rôle consiste à embellir la vie, et nos informations résumeront les principales manifestations d'art en Francer et à l'Etranger."

Art et Industrie, années complètes 1926 et 1927


Epuisé

Rare ensemble des deux premières années de la revue Art et Industrie en reliures d'éditeur. le tirage de ces volumes était limité à 200 exemplaires numérotés. Très intéressante documentation sur l'architecture et les arts décoratifs des années folles. Parmi les différents articles on trouve par exemple des textes et illustrations sur l'appartement de Jean-Charles Worth, l'atelier de George Barbier, les bijoux modernes de Mauboussin, l'intérieur d'Erté, sur la propriété les vieilles tuilles de Jeanne Lanvin au Vésinet, l'intérieur de la baronne d'Erlanger, ou encore l'éclairage dans les salons de Lucien Lelong.
Les artistes de l'époque sont mis en avant à travers des décors de Guy Arnoux, Charles Martin, José-Maria Sert, ou encore les peintures de Bernard Boutet de Monvel pour Jeanne Renouardt. Les architectes et ensemblier sont à l'honneur avec des nombreuses pages consacrées à Ruhlmann mais également à l'urbanisme de Le Corbusier, Mallet Stevens, Patout, Pierre Chareau, le salon des artistes décorateurs, le salon de la parfumerie, René Prou, Dominique. La décoration de l'hôtel des Noailles par Jean-Michel Franck ou encore la maison de Bernard Boutet de Monvel y sont présentées.
Une source documentaire de première ordre.
Description
Type Periodique
Titre Art et Industrie, revue générale des industries de luxe et des arts appliqués à la maison, 1926-1927
Date 1 mars 1926
Numéro du numéro 1 au numéro 9 (1926), du numéro 1 au numéro 12 (1927)
Editeur Paris, Art et Industrie, 1926 et 1927
Textes par Louis Artus, Pierre Benoit, Jacques Emile Blanche, Francis Carco, Jean Cocteau, Colette, Mme Lucie Delarue Mardrus, Claude Farrère, Jean Giraudoux, Paul Locard, Camille Mauclair, Francis de Miomandre, Marcelle Tinayre, Pierre Mille, Jean Sarment, Paul Valéry, J.L. Vaudoyer, etc.
Illustrations Marie Laurençin, Marty, P. Mourgue, J. Demachy, Loupot, Erte, René Burel, Zinoview, Kvapil, Cocteau, Benigni, J. Demachy, René Burel, Ponsan, Boutet de Monvel, Henri Laglenne, Foujita, etc.
Dimensions 250x310mm
Etat Bon exemplaire, quelques salissures sur les plats.
Description Numéros de mars à décembre 1926 et de janvier à décembre 1927, en 2 volumes reliés en pleine toile bleue de l'éditeur, dos lisse. Les couvertures illustrées en couleurs ont été conservées. Edition limitée à 200 exemplaires numérotés et signés.