French
Bienvenue sur la librairie Diktats
Panier 0 €

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

En savoir plus

C’est à la maison Ste-Marie que Chanel débute sa vie professionnelle en tant que commise dans ce magasin de Moulins qui fournit passementeries, dentelles et nouveautés et confectionne des vêtements. Quelques années plus tard en 1909, c’est dans la garçonnière parisienne de Balsan située au 160 boulevard Malesherbes que Chanel s’investit dans des activités de modiste sous nom. Epaulée sur le plan technique par Lucienne Rebaté, Chanel développe sa clientèle et s’installe à l’automne 1910 au 21 rue Cambon. Cette officialisation est rapidement suivie de parutions dans la presse. Dès le 15 septembre 1910, Comoedia Illustré présente une de ses créations en une. Chanel noue avec les actrices une relation privilégiée, notamment Gabrielle Dorziat et Geneviève Vix qui apparaissent régulièrement coiffées de ses créations dans Comoedia Illustré, le Théâtre ou encore les Modes. Dans le numéro d’octobre 1910 de Comoedia Illustré, c’est Chanel elle-même qui pose devant l’objectif du photographe Félix. 18 numéros de cette revue présentent ses modèles. Dès juin 1911, Gabrielle Dorziat pose coiffée d’une création Chanel dans Comoedia Illustré mais c’est l’adaptation sur la scène du théâtre du Vaudeville du roman Bel Ami en février 1912 qui marque leur collaboration sur les planches. Chanel crée alors pour cette pièce les chapeaux de la comédienne et Jacques Doucet les robes. En novembre de la même année, dans le programme de la comédie de Lucien Besnard Le Diable Ermite jouée au Théâtre de l’Athénée, la photographie de Gabrielle Dorziat est sous-titrée « Mlle Gabrielle Dorziat est toujours chapeautée par la Maison Gabrielle Chanel ». Chanel avait également créé pour cette production les chapeaux d’Alice Nory et Andrée Barelly. En 1914, lorsque le fondateur de la Gazette du Bon Ton Lucien Vogel lance une nouvelle publication sur les chapeaux, il l’intitule sobrement Modes d’Hiver 1914-1915. Ce rare numéro dont la couverture est illustrée par Louis Strimpl reproduit dans ses pages intérieures une photographie couleurs d’un modèle de la maison Chanel en velours violet évêque.

A Ste Marie, Anciennement Maison Grampayre, H. Desboutin à Moulins, passementerie, dentelles, soieries, nouveautés (1910)


Epuisé

Ensemble de 2 cartes postales anciennes relatives aux débuts de Gabrielle Chanel à Moulins. Ces deux cartes représentent le magasin A Sainte Marie où Chanel et sa soeur débutèrent en assistant le propriétaire Henri Desboutin. Cette maison est l'ancienne Maison Grampayre. Elle affichait sur sa façade en 1910 : passementerie, dentelles, soieries, nouveautés.
Description
Titre A Ste Marie, Anciennement Maison Grampayre, H. Desboutin à Moulins, passementerie, dentelles, soieries, nouveautés (1910)
Type Carte Postale
Editeur Moulins, L.L. 1910
Dimensions 140x90mm
Description 2 cartes postales photographiques anciennes dont une colorisée. Dos divisés, l'une a voyagé.
Etat Bon état, coins émoussés.